Zoom sur le syndrome métabolique

18/11/2020 | Dossiers bien-être

Le syndrome métabolique fait partie des situations de santé intermédiaires méconnues et pourtant à l’origine de très nombreux problèmes de santé ou fonctionnels. Il est important de le repérer.

Le syndrome métabolique, qu’est-ce que c’est ?

Le syndrome métabolique désigne la coexistence de plusieurs signes qui, lorsqu’ils sont associés les uns aux autres, constituent un état particulier. Il est particulièrement important de le repérer le plus tôt possible afin de réagir dès le début de son installation. En effet, ce syndrome est impliqué dans le développement de nombreux troubles : 

  • maladies cardiovasculaires et coronariennes
  • hypertension artérielle
  • diabète de type 2
  • troubles fonctionnels comme certains états de fatigue ou de troubles psychiques

Reconnaître le syndrome métabolique

Les critères pour parler du syndrome métabolique reposent sur trois modifications :

  • les modifications dites « anthropomorphiques », c’est-à-dire liées à la silhouette et au poids
  • des modifications physiologiques, notamment une élévation de la pression artérielle
  • des modifications biologiques que l’on peut évaluer sur une prise de sang telle que l’augmentation de certaines fractions du cholestérol, de la glycémie ou taux de sucre circulant dans le sang

Les seuils des valeurs normales ou pathologiques pour chacun de ces paramètres peuvent varier d’un pays à l’autre ou encore en fonction des époques ou des sociétés savantes. Mais globalement, l’association d’au moins trois de ces facteurs sera suffisante pour parler de syndrome métabolique.

À savoir : Depuis 2017, la Fédération Internationale du Diabète a défini les critères de repérage du syndrome métabolique de la façon suivante :

  • chez les hommes : un tour de taille mesuré par un mètre-ruban de couturière supérieur à 94 cm
  • chez les femmes : un tour de taille mesuré par un mètre-ruban de couturière supérieur à 80 cm

Vous avez un tour de taille supérieur à 94 ou 80 cm ?

Si c’est le cas, alors il faut rechercher les autres facteurs ou critères : 

  • la pression artérielle
  • la prise de sang

La pression artérielle se mesure au repos et aux deux bras. Vous pouvez faire appel à votre thérapeute, médecin ou pharmacien ou encore effectuer ces mesures de pression artérielle à domicile par des appareils homologués et adaptés. 

Lorsque cette pression artérielle est supérieure ou égale à 130 mmHg pour la pression systolique et à 85 mmHg pour la pression diastolique, on parle de pression trop élevée qui rentre dans les critères de syndrome métabolique. 

Bien qu’il ne s’agit pas forcément d’une hypertension artérielle qui nécessite une prise de médicaments, ces chiffres sont trop élevés pour être considérés comme des valeurs de bonne santé. Une prise en charge par un spécialiste est donc fortement recommandée.

Notre guide pratique pour mieux vivre le syndrome métabolique

Découvrez notre dossier complet pour vous permettre d’adopter un mode de vie pour mieux vivre le syndrome métabolique.

Téléchargez notre fiche conseil
Nos astuces pour améliorer son syndrome métabolique.
> Découvrir la fiche conseil

La solution Parinat

Notre laboratoire Parinat a développé plusieurs compléments alimentaires qui aident à la prévention du syndrome métabolique, en complément au retour à une alimentation saine et équilibrée.