Maintenir son transit intestinal

18/11/2020 | Dossiers bien-être

En France, le ralentissement du transit concerne 1 personne sur 5 et peut parfois devenir un handicap au quotidien. Des solutions naturelles permettent de réguler son transit intestinal.

Le transit intestinal, qu’est-ce que c’est ?

Le transit intestinal, aussi appelé le péristaltisme intestinal, correspond au cheminement des aliments tout au long du tractus digestif à travers le grêle puis dans le côlon, jusqu’à l’ampoule rectale puis à l’élimination des selles.

Physiologie du transit intestinal

Après l’estomac, le bol alimentaire poursuit sa progression dans l’intestin grâce à une contraction que l’on appelle le péristaltisme intestinal

Le péristaltisme se fait dans le sens de l’amont vers l’aval et est assuré principalement par la contraction des muscles lisses qui tapissent toute la paroi de l’intestin. Ces muscles sont contrôlés par : le système nerveux entérique (système nerveux de l’intestin) qui lui-même va être sous la dépendance du système nerveux neurovégétatif (système nerveux autonome, qui gère la vie et le fonctionnement des organes automatiquement). Ce dernier est composé de deux sous-systèmes nerveux : 

  • la branche orthosympathique qui ralentit le transit et freine la digestion lorsque les circonstances l’imposent. Il s’agit d’un système activé en situation d’urgence et de stress
  • la branche parasympathique qui est composée essentiellement du nerf qui favorise la digestion, la sécrétion des sucs digestifs et le transit intestinal physiologique

À savoir : Un bon équilibre du tonus sympathique et parasympathique est important pour le transit intestinal physiologique : ni trop rapide ni trop lent.

Ces mouvements autonomes sont également amplifiés et soutenus par les contractions des muscles de l’abdomen, notamment : 

  • la musculature de la paroi du ventre
  • les abdominaux
  • les transverses
  • le psoas
  • le grand muscle diaphragme qui, au cours des respirations lentes et profondes, effectue un massage des viscères abdominaux

Qu’est-ce qu’un transit intestinal normal ?

On peut définir un transit normal comme étant un transit sans-gêne et sans douleur. Cette notion de confort est fondamentale et ne doit jamais être oubliée. Trop souvent, les patients consultent leur médecin par excès d’inquiétude vis-à-vis de la fréquence des selles. 

La fréquence des selles n’est pas un critère majeur. Leur aspect à davantage de signification. En cas de douleur associée, le trouble du transit devient alors significatif et le médecin ou le thérapeute s’intéresseront à l’aspect des selles : 

  • sèche
  • en billes
  • liquide
  • trop fréquentes… 

Il existe une classification internationale utilisée par les gastro-entérologues pour repérer et classifier les différents types de selles rencontrées dans les troubles du transit, c’est la classification de Glasgow. Mais rappelons-le, la définition de troubles fonctionnels de l’intestin est fondée non pas sur la fréquence des selles mais sur la présence d’un inconfort ou d’une douleur. En résumé, un transit indolore mais régulier est rassurant et peut être considéré comme physiologique et ceci même si la fréquence des selles est de deux fois par jour ou une fois toutes les 48 heures.

À retenir :

  • Évitez de trop focaliser votre attention sur le transit intestinal, sa fréquence, l’état des selles
  • Faites davantage confiance à votre sensibilité et à votre confort ou inconfort abdominal et intestinal
  • Un transit irrégulier et un inconfort ou des douleurs abdominales doivent vous inviter à réfléchir sur votre alimentation, votre activité physique, votre hydratation et votre mode de vie en général
  • Une alimentation santé riche en hydratation, en fibres, en produits naturels peuvent favoriser une régularisation du transit
  • En cas de douleur et de diarrhée, une éventuelle intolérance alimentaire et notamment au lactose peut être envisagée avec un professionnel de la santé
  • La correction et l’équilibre du microbiote intestinal sont des éléments importants pour la bonne santé de la digestion et du transit en particulier
  • Le mode de vie, l’activité physique, la gestion du stress et les conditions de prise du repas et de la digestion sont des éléments importants pour un transit en équilibre

Notre guide pratique pour améliorer son transit intestinal

Découvrez notre dossier complet pour vous permettre d’adopter un mode de vie efficace pour améliorer son transit intestinal.

Téléchargez notre fiche conseil
Nos astuces pour réguler son transit intestinal.
> Découvrir la fiche conseil

La solution Parinat

Notre laboratoire Parinat a développé plusieurs compléments alimentaires qui aident à la régulation du transit intestinal.