Micronutrition & santé - Des conseils pour chaque saison

Focus sur les aliments acides, acidifiants et alcalinisants

Liste des aliments acides, acidifiants et alcalinisants – Parinat

Liste des aliments acides, acidifiants et alcalinisants – Parinat

Quels sont les aliments acides, acidifiants et alcalinisants ?

Les aliments acides.

Les aliments acides sont les aliments naturellement riches en composés acides, comme par exemple un jus de citron. Dans l’organisme, ces aliments acides vont être métabolisés. Chez une personne en bonne santé, cette métabolisation va conduire à une neutralisation des acides et à une libération des bases minérales du fruit : le résultat sera donc un effet alcalinisant. Par contre, chez une personne présentant un déficit métabolique, la neutralisation des acides ne pourra pas s’effectuer par les voies physiologiques. Les composés resteront dans l’organisme sous forme acide, puis seront neutralisés par les bases prélevées dans les tissus, notamment le tissu osseux. Les aliments acides auront donc cette fois un effet fortement déminéralisant. Ainsi, l’effet acidifiant ou alcalinisant des aliments acides dépend des capacités métaboliques du sujet. Leur consommation doit donc se faire avec grande prudence. Par contre, les aliments dits « acidifiants » ou « alcalinisants » auront un même effet acidifiant ou alcalinisant pour tous les consommateurs.

Les aliments acidifiants.

Les aliments acidifiants sont les aliments qui vont libérer des métabolites acides lors de leur transformation dans l’organisme (digestion, utilisation cellulaire). Ce sont des producteurs d’acides. Pour la plupart, les aliments acidifiants sont néanmoins les nutriments de base de notre nutrition, c’est-à-dire que leur consommation ne peut pas être supprimée. L’idée sera d’en limiter l’apport quantitatif, et de les associer à d’autres aliments « alcalinisants » afin de réduire l’impact de leur effet acidifiant.

Les principaux aliments acidifiants sont : les viandes, les œufs, les produits laitiers, les huiles végétales, le sucre raffiné, les boissons industrielles sucrées.

Les aliments alcalinisants.

Les aliments alcalinisants sont les aliments riches en bases et pauvres en substances acides. La transformation de ces aliments par l’organisme ne libère pas non plus de composés acides. Les aliments alcalinisants possèdent donc des propriétés alcalinisantes bénéfiques pour le terrain. Les principaux aliments alcalinisants sont : la pomme de terre, les légumes verts ou colorés, la banane.

La consommation d’aliments acidifiants est indispensable à notre nutrition. Notre capacité à métaboliser ces acides dépend des apports, en quantité et en fréquence, de l’heure d’ingestion, mais surtout de l’équilibre alimentaire entre les aliments acidifiants et alcalinisants.

Pourquoi choisir un sel alcalinisant à base de bicarbonates ?

Classiquement, l’apport de sels alcalins comme complément au régime basifiant se fait sous forme de citrates ou de bicarbonates.

L’apport de bicarbonates présente l’avantage de mieux correspondre au mécanisme physiologique. En effet, dans l’estomac, la production d’acide chlorhydrique (stérilisation du bol alimentaire) est assurée par la muqueuse gastrique et s’accompagne d’une libération de bicarbonates. L’acide chlorhydrique est libéré dans la lumière gastrique, alors que les bicarbonates basiques sont orientés vers les organes chargés de produire les sucs digestifs : foie, pancréas, glandes intestinales.

Les sucs digestifs sont fortement alcalins, leur rôle étant notamment de neutraliser l’acidité à la sortie de l’estomac. Cette neutralisation est indispensable pour maintenir l’intégrité des muqueuses intestinales et pour favoriser le gradient de pH tout au long du tractus digestif.

Notre dossier santé sur l'équilibre acido-basique

Notre organisme est parfois amené à stocker les acides. Pour notre bien-être au quotidien, le respect de l'équilibre acido-basique est primordial. Découvrez notre dossier complet.

Comment réagir en cas de déséquilibre acido-basique ?

Partagez: