Micronutrition & santé - Des conseils pour chaque saison

La vitalité : comment se mesure-t-elle pour une bonne santé ?

Santé & Vitalité – Conseils Parinat

Santé & Vitalité – Conseils Parinat

Comment s’exprime la vitalité ?

La vitalité peut s’exprimer sur un plan physique, nous la ressentons alors comme une énergie musculaire, une capacité à agir, à faire des efforts, à se sentir tonique dans sa posture au quotidien.

Elle peut également s’exprimer au niveau psychique part de l’enthousiasme, du dynamisme, de l’optimisme et de la motivation.

La vitalité dépend en grande partie de notre niveau d’énergie, notre synthèse d’ATP par nos mitochondries afin de disposer d’une énergie suffisante

Mais elle nécessite également des starters qui mobilisent cette énergie : les principaux starters qui nous permet de nous sentir en forme sont de nature hormonale et neurologique

Les hormones de la vitalité : thyroxine et dopamine

Les 2 hormones de la vitalité sont essentiellement la thyroxine, l’hormone de notre thyroïde mais également le cortisol sécrété le matin par nos glandes surrénales. Bien souvent, une baisse de la vitalité accompagne une hypothyroïdie ou une paresse de cette glande appelée « hypothyroïdie fruste » extrêmement fréquente. À défaut de production du cortisol matinal se voit essentiellement dans les stades avancés du stress voire du burnout.

Le principal neurotransmetteur starters de l’invité ce qui nous donne chaque matin c’est la dopamine. Notre cerveau fabrique la dopamine à partir d’un bon petit déjeuner, comportant suffisamment d’aliments riches en protéines et pas trop de sucres rapides, de sucreries. Pour fabriquer de la dopamine, notre cerveau a également besoin de fer, le zinc, de vitamine B9 ou acide folique et de magnésium.

Comment combattre un manque de vitalité au quotidien ?

Un défaut de vitalité se traduit par de la fatigabilité, de la fatigue, de l’asthénie.

Les principales causes sont :

  • une dette en sommeil ou un stress mal géré,
  • des déséquilibres nutritionnels et des déficits en Micronutriments (fer, zinc, magnésium…),
  • des dysfonctions de la thyroïde,
  • une baisse de la production de la dopamine dans le cerveau,

Partagez: