Soulager naturellement les règles douloureuses

27/03/2019 | Le bien-être en pratique

Chaque mois, 75% des femmes appréhendent leurs règles et le syndrome prémenstruel. Découvrez les solutions naturelles les plus adaptées pour soulager les douleurs.

À l’approche de la période des règles, de nombreuses femmes ressentent un ensemble de symptômes, physiques ou émotionnels connus sous le terme syndrome prémenstruel. Cette période de mal-être peut apparaître 2 à 3 jours avant les règles, parfois même plus, et disparaîtra le plus souvent avec la survenue des règles ou peu de temps après.

Ce trouble fréquent concerne en Europe 3 femmes sur 4 avec une intensité variable. Environ 20 % à 30 % des femmes décrivent un syndrome prémenstruel très invalidant, les obligeant parfois à interrompre leurs activités quotidiennes. 2 % à 5 % évoquent un syndrome beaucoup plus intense nommé le trouble dysphorique prémenstruel, caractérisé par des dépressions majeures et sévères particulièrement invalidantes.

Les symptômes qui accompagnent ce syndrome prémenstruel sont variables d’une femme à l’autre. Ils ont tous en commun un caractère cyclique et régulier, disparaissant après les règles, pour une durée d’au moins 1 semaine.

Les causes du syndrome prémenstruel

Dans le cycle menstruel, le taux d’œstrogènes est particulièrement haut lors de l’ovulation. À l’approche des règles, il va progressivement décroître tandis que le taux de progestérone va augmenter. C'est ce changement hormonal brutal qui va avoir un effet sur le cerveau des femmes concernées.
Certains troubles émotionnels et psychiques trouvent leur origine dans le fait que la production cérébrale de certaines hormones est perturbée pendant cette période (sérotonine, dopamine et mélatonine).

Le déséquilibre des acides gras Oméga 6 / Oméga 3 pourrait avoir une influence sur la survenue du syndrome prémenstruel. De plus, de nombreux professionnels de santé voient un lien entre syndrome prémenstruel et mode de vie et d'alimentation. Ainsi le manque de sommeil, le stress, la sédentarité excessive mais également la surconsommation de matières grasses, le manque de vitamines et de minéraux ou l'excès de sel semblent contribuer activement à l’apparition du syndrome prémenstruel.

Soulager naturellement les douleurs du syndrome prémenstruel

Des solutions naturelles contre le syndrome prémenstruel

Les troubles les plus souvent évoqués par les femmes souffrant de ce symptôme sont de la fatigue, des troubles émotionnels, de la nervosité, de l’irritabilité, des troubles du sommeil et des baisses de libido.

Le malaise se manifeste parfois par des gonflements des seins, une prise de poids accompagnée ou non d’une attirance vers le sucré, mais également par des douleurs abdominales, dorsales, articulaires voire même des migraines.

Des solutions existent pour améliorer la vie quotidienne des femmes qui évoquent le syndrome prémenstruel comme une souffrance invalidante.

Mal au ventre et à la tête avant les règles

Des déficits en calcium, magnésium, en zinc sont souvent à l’origine de douleurs abdominales ou articulaires voire même de maux de tête. Une alimentation trop salée ou une consommation excessive de thé, café et même chocolat peut aggraver ces maux.

Notre conseil bien être : Réduisez le sel dans la seconde partie du cycle, évitez les excès de café et effectuez une cure de compléments alimentaires riches en magnésium et en zinc.

Moral à zéro, irritabilité et appétence pour le sucre

Le syndrome prémenstruel se manifeste par des troubles émotionnels, psychiques ou comportementaux. Parmi les plus fréquents on retrouve, la fatigue avec baisse de moral, l'irritabilité, une sensibilité à fleur de peau, des troubles du sommeil, des pulsions vers le sucré dans l’après-midi ou en soirée. Un apport d’acides aminés avec vitamines et magnésium va permettre d’agir sur le système nerveux. Un professionnel de santé formé en alimentation santé pourra vous conseiller.

Notre conseil bien être : Souvent, une alimentation à tendance végétarienne, bien équilibrée, dans la seconde moitié du cycle améliore ces troubles prémenstruels.

Seins lourds, tendus, douloureux et prise de poids

Tout cela ressemble à de la rétention d’eau, ce qui est souvent le cas sous l’influence d’un climat hormonal perturbé et déséquilibré par des acides gras insaturés. Un thérapeute pourra vous conseiller de l’huile d’onagre ou de bourrache comme complément alimentaire à prendre dans la deuxième moitié du cycle, s'il le juge nécessaire. Pour lutter contre le gonflement douloureux des seins, certaines plantes comme le gattilier ont également un effet favorable.

Notre conseil bien être : Bannissez les graisses saturées (crèmes, fromages, viandes grasses) durant 15 jours au profit d’Oméga 3 (poisson, sardines, saumon, foie de morue, noix, huile de colza et de cameline).


  1. Suppléments alimentaires - Qualm Disponible en offre privilège
    Qualm Calme émotionnel
    Tensions Irritabilité
    22,00 €
    Bio
  2. Suppléments alimentaires - OptiMega Trio Disponible en offre privilège
    OptiMega Trio Omega-3 type EPA & DHA
    Mental & Cardio-vasculaire
    18,00 €
  3. Suppléments alimentaires - OptiMagnésium
    OptiMagnésium Magnésium marin
    Nervosité ou stress
    13,00 €
Mon panier Panier