Micronutrition & santé - Des conseils pour chaque saison

Les différentes formes d’eczéma

Les différentes formes d’eczéma

Les différentes formes d’eczéma

L’eczéma atopique

L’eczéma atopique est la forme la plus courante des eczémas chroniques. Dans 90% des cas ils apparaissent avant l’âge de 5 ans.

Bien qu’il affecte avant tout la peau, il est très fréquemment associé à d’autres symptômes comme des rhinites, de l’urticaire, de l’asthme, mais aussi très fréquemment des allergies ou des intolérances alimentaires altérant l’équilibre de l’écosystème intestinal.

L’eczéma atopique apparaît sur un terrain génétique favorisant mais les facteurs environnementaux et le mode de vie peuvent être des éléments déclenchants majeurs.

Les eczémas de contact

Zoom sur l’eczéma de contact

Développé très largement à l’âge adulte, l’eczéma de contact est une forme bien différente. Il s’agit d’une réaction allergique ou irritative en réponse à des allergènes précis : le nickel dans les bijoux, les agents chimiques dans les cosmétiques, le savon, une composante de la lessive ou d’un parfum...

Ces réactions se manifestent localement et peuvent apparaître immédiatement ou de façon retardée après le contact. Alors que vous avez toujours utilisé la même lessive ou le même parfum, aujourd’hui votre corps déclenche une réaction cutanée.

Pour empêcher cette sensibilisation, il faudra alors éviter le contact avec les matières qui sont en cause. Il peut parfois être difficile d’identifier le coupable et vous devrez effectuer plusieurs tests avec un dermatologue ou un allergologue.

Les autres formes d’eczéma

En plus des deux premières formes courantes d’eczéma, il existe d’autres formes. L’eczéma séborrhéique se manifeste par des plaques jaunes au niveau du cuir chevelu, particulièrement chez le nourrisson ou sous forme de squames chez l’adulte. Ils sont souvent le siège de surinfection dues à des mycoses (champignons).

La dyshidrose est également une forme particulière d’eczéma plus fréquente chez l’adulte que chez l’enfant. Cette forme touche essentiellement les mains, parfois les pieds et peut être déclenché par des mycoses, la sudation excessive des mains et des pieds, le contact répétitif avec des produits irritants ou des produits ménagers, certains plastiques, des métaux allergisants de bijoux, le baume du Pérou ou le tabac qui joue une rôle aggravant.

Quelle différence entre l’eczéma atopique et l’eczéma de contact ?

L’eczéma atopique (aussi appelé dermatite atopique) est une maladie multifactorielle dont les mécanismes intimes sont encore insuffisamment connus. Il y a cependant des facteurs génétiques et environnementaux.

Le facteur génétique semble présent puisque 60 % environ des parents d’enfants ayant un eczéma atopique présentent également des signes de cette affection.

À ce jour, 2 gènes participant à la genèse de l’eczéma atopique ont été identifiés.

D’une part, des gènes qui touchent la qualité des barrières notamment la barrière cutanée superficielle qui semble moins cohérente et qui facilite une hyperperméabilité (gènes codant pour la filagrine : une protéine de la peau).

D’autre part, des gènes qui favorisent les réactions inflammatoires en répondant aux antigènes de contact (gènes codant pour les cytokines : une protéine libérée par les cellules immunitaires).

De récentes études ont mis en évidence le rôle majeur de l’environnement au sens large. En effet, le microbiote intestinal semble jouer un rôle déterminant dans la genèse de la maladie et dans son évolution.

Pour rappel, le microbiote est l’ensemble de micro-organismes vivant dans notre corps. Le microbiote est essentiel pour notre intestin et également pour la qualité des barrières de notre peau et des autres muqueuses. Enfin, il est un acteur clé dans la régulation et la maturité du système immunitaire.

Chez les enfants souffrant d’eczéma atopique, des anomalies du microbiote sont fréquemment observées. Elles ont un rôle certain dans les réactions inflammatoires et allergiques.

Notre guide pratique pour tout savoir sur l’eczéma

Vous souffrez d’eczéma ? Finis les démangeaisons et les rougeurs. Avec notre guide pratique, découvrez enfin les solutions naturelles et efficaces pour en venir à bout.

Nos conseils pour réduire l’eczéma et ses symptômes

Partagez: